Célébrer Imbolc

Rédigé le 31/01/2022
Gwen Flury


Imbolc – le sabbat des lumières

Autrefois, le 1er février, était célébré Imbolc en l’honneur du printemps approchant. Il marque la terre qui s’éveille doucement. Pour l’aider, on allumait de grands feux, ceux-ci réchauffaient la terre en favorisant sa fertilité tout en purifiant l’atmosphère. De nos jours, on pourrait l’assimiler au bonhomme hiver que l’on brûle à Carnaval ou aux différentes fêtes des flambeaux célébrées un peu partout dans le monde.

Imbolc marque aussi la naissance des agneaux et le début de la lactation des brebis, c’est la vie qui fait timidement son retour. On n’hésitait pas à manger des mets à base de lait de brebis qui était à nouveau à disposition et qui permettaient d’obtenir les nutriments manquants jusque-là. La chandeleur est sans doute la pratique actuelle rappelant ce rituel.

A Imbolc, on célèbre aussi l'eau qui revient, la fonte des neiges en augmentant le débit, la source de vie réalimente nos prairies. C’est également le signe de préparer la terre pour qu’elle puisse accueillir, en temps utiles, les nouvelles semences. 

Imbolc est également associé à la purification. C’est le moment de faire le ménage et de se débarrasser de tout ce qui a stagné durant l’hiver.

De nos jours, l’humain n’est plus en phase avec la nature, il considère même que celle-ci n’a pas d’impact sur lui. Il cherche des causes comportementales ou fonctionnelles à sa fatigue de février.

Pourtant, il ne faut pas chercher trop loin et si nous célébrerions encore Imbolc, tout serait limpide. La sève n’étant pas encore montée, les journées encore très écourtées, le froid persistant ne permettent pas de retrouver sa vitalité. Il faudra attendre le printemps pour cela. Mais on peut s’y préparer, en adaptant certains rituels d’Imbolc à nos vies actuelles.

 

PURIFIER ° RECHAUFFER ° NOURRIR ° SE PROJETER

      

Purifier son chez soi

1. Faire le ménage! N'oublie pas d'utiliser des produits naturels sinon c'est contre-productif ;)

2. Diffuser des huiles essentielles:

ou

Purifier son organisme

1. Cure D-tox: drainer son foie, ses reins, ses poumons, sa peau et son intestin à l'aide des plantes.

2. Cure d'Hydrolat de Romarin ct verb. ou d'Hydrolat de Genévrier.

Une cure d'hydrolat se réalise en ajoutant 1 cuillère à soupe d'hydrolat dans 1 litre d'eau à boire durant la journée ou 1 cuillère à café d'hydrolat dans un verre d'eau 3x/jour. Durée de la cure: le mois de février. Attention, ne pas confondre hydrolat et huile essentielle!

On ne cumule pas la cure D-tox et la cure d'Hydrolat, ça fait un peu beaucoup d'un seul coup. Tu peux par contre, mélanger les deux hydrolats ensemble, il n'y a pas de problème.

 

Purifier sa peau

1. Nettoyer son visage à l'Eau de glacier matin et soir. Premièrement, on célèbre l'eau qui revient puis on bénéficie des nombreux minéraux de cette eau précieuse!

 

Nourrir sa peau

1. Prendre un bain de lait de chèvre (ou utiliser une recette de pralines de bain).

2. Réaliser un masque pour son visage avec du lait de chèvre et une huile nourrissante (ArganAvocatAvoineRose musquéeAmande douce, par exemple).

Mettre une petite quantité de lait de chèvre en poudre dans un récipient puis ajouter de l'huile jusqu'à l'obtention de la texture désirée. Sur une peau propre, appliquer généreusement la préparation, laisser poser quelques minutes (ou plus) puis rincer à l'eau claire.
 
 

Se réchauffer

1. Après avoir fait le ménage, on allume des bougies ou on fait un feu.

2. Boire du thé et y ajouter 1 cuillère à café d' hydrolat de cannelle.

 

Se projeter

1. Mettre en place un ou plusieurs projets pour l'année à venir.

2. Se pojeter durant l'année avec le sentiment souhaité "être heureux", "être serein", "être généreux". En général, on cherche quelque chose de positif ;) Tu peux aussi écrire ton sentiment sur un petit bout de papier et le brûler avec la flamme d'une bougie mais toujours en te projetant (attention tout de même à ne pas foutre le feu à ta maison ;)).

 

 

Et pour l’énergie, on attendra Ostara…

 

Des bisous,

Gwen