Tout savoir sur la diffusion des huiles essentielles

Rédigé le 16/01/2023
Gwen Flury


À quoi ça sert ?

Outre le fait de sentir bon (c’est quand même important), la voie olfactive (diffusion) est très intéressante et constitue la voie d’administration la plus simple. Que ça soit par l’air que l’on respire ou en inhalant quelques gouttes d’huiles essentielles à même le flacon, ses molécules vont directement monter au système limbique de notre cerveau (siège de nos émotions). Selon les propriétés de l’huile, le système limbique va ordonner de sécréter tel ou tel hormone, neuromédiateur (hormone dans le cerveau), substance immunitaire, etc. Donc, non ! ça n’est pas juste dans la tête (enfin oui, c’est dans la tête que cela se passe), mais ce n’est pas placebo, espèce de cartésien, il se passe réellement quelque chose ;)

Pour les autres voies d'application, on te laisse découvrir nos recettes!

La voie olfactive est donc très utile pour :

  •        Agir sur le comportement (stimuler, apaiser, euphoriser…)
  •        Lors de troubles ORL (principes actifs entrent directement en contact avec la muqueuse)

Mais également pour des côtés plus pratiques, à savoir :

  •        Pour désinfecter une pièce
  •        Pour éloigner les insectes

 

Les différents types de diffusion

Diffusion globale

À l’aide d’un diffuseur, tu peux répandre les huiles essentielles dans une pièce.

Il existe différents types de diffuseurs. Les plus répandus (mais nous, on ne les aime pas beaucoup) ce sont les diffuseurs à vapeur froide. Ils font du bruit, c’est souvent de la graille en plastique qui vient de loin et ils sont kitsch (ok, là, c’est perso… on s’égare !). 

En vrai, ce qui ne nous plait pas trop, c’est qu’ils diffusent en général, très fort d’un coup, en saturant l’air ambiant, puis plus rien ensuite. Pourquoi cela ? Parce que les huiles essentielles sont hydrophobes (elles n’aiment pas l’eau, un peu comme les chats), elles vont donc flotter à la surface de l’eau à ajouter à ces types de diffuseurs, ce qui fait qu'elles seront alors directement diffusées.

C’est pourquoi on est parti sur de la diffusion douce en évitant de saturer l’air ambiant avec des diffuseurs en bois fabriqués par un artisan en Ardèche (on n’a pas trouvé plus près), mais le gars est sympa et il fait du bon travail (c’est un de ces passionnés qu’on aime bien) !

Leurs avantages :

  • Ils préservent les huiles essentielles en ne les chauffant pas à haute température
  • Ils permettent la diffusion douce et évite de saturer l’air ambiant
  • Ils sont silencieux
  • Ils permettent un nettoyage plus facile
  • Ils sont durables; en bois et toutes les pièces se remplacent, yes!
  • Ils font une jolie lumière d'ambiance

En gros, cela t’évite de penser à arrêter ton diffuseur, tu peux diffuser toute la journée sans t’inquiéter ET tu peux réutiliser les huiles essentielles d’un jour à l’autre !!! 

Diffuseurs électriques

Voir les diffuseurs électriques

Diffuseurs photophores

Voir les diffuseurs photophores

Posologie (avec nos diffuseurs) : pour la première diffusion, ajoute 2-3 gouttes d’huiles végétales puis 15-20 gouttes d’huiles essentielles. Pour les diffusions suivantes, ajoute entre 4-10 gouttes d’huiles essentielles (selon l’intensité désirée). 

Posologie (des autres diffuseurs) : regarde le mode d’emploi et veille à ne pas saturer l’air ambiant!  

Diffusion localisée

Pour une diffusion plus réduite, on utilise simplement un support quelconque sur lequel on dépose quelques gouttes d’huiles essentielles. La diffusion se fait (très localement) et uniquement le temps que les gouttes s’évaporent. Ce type de diffusion est pratique pour :

  • Le bureau
  • La table de nuit
  • La salle de bain
  • Où tu te trouves pour un moment de détente (fauteuil : livre, tisane et couverture, tu vois le genre ?)

Pour ce faire, on peut utiliser ou faire soi-même différents supports :

Diffuseur en pâte à sel

Faire son diffuseur en pâte à sel 

Diffuseurs organiques

Voir nos diffuseurs organiques 

Diffusion individuelle

Si, de manière très égoïste, tu ne souhaites pas partager tes molécules odoriférantes, tu peux utiliser un Aroma-stick. Ce n’est pas qu’une question d’égoïsme, tu penses bien ! L’Aroma-stick, c’est la diffusion de poche ! Lorsque tu sais que tu aurais besoin de Mélèze dans une période de changement (tiens donc ;)), tu peux te faire un Aroma-Stick au Mélèze et ainsi tu évites de déranger tes collègues ou ta famille avec une diffusion dont ils n’auraient nul besoin ! 

 

Posologie : 20 gouttes d’huiles essentielles à déposer sur le coton et à enfermer dans l’Aroma-Stick. Attention, à ne pas laisser l’Aroma-Stick entre les mains des jeunes enfants qui pourraient le mettre à la bouche et ainsi « sucer » des huiles essentielles potentiellement nocives pour eux.

 

AromaStick

Quelques exemples:

Aroma-stick Concentration

Aroma-stick Mal des Transports

Aroma-stick Nez bouché

Aroma-stick Coup de Boost

Aroma-stick Force & Robustesse

 

Inhalation

Pour les pathologies ORL, il peut être intéressant de passer par l’inhalation. En effet, on pourrait également l’appeler diffusion thérapeutique.

  • Chez l’adulte : 5 gouttes d’huile essentielle dans de l’eau bouillante, à respirer 5-10 minutes.
  • Chez l’enfant : 2 gouttes d’huile essentielle dans de l’eau bouillante, à respirer 5 minutes au maximum.

Surveille toujours ta progéniture en inhalation, l’eau est chaude (bouillante !) et les accidents sont vite arrivés. Si la personne qui pratique l’inhalation ressent une gêne quelconque ou une difficulté à respirer, on cesse l’inhalation. 

On pratique l’inhalation le soir, car il est important de ne pas s’exposer au froid ou à la pollution.

Pour l’inhalation on évite l’huile essentielle de Menthe poivrée et les huiles essentielles dermocaustiques (elles brûlent la peau, les yeux et les muqueuses !).

 

Mises en garde de la diffusion

  • On ne diffuse pas de menthe en présence d’enfants (et de manière générale, la menthe est très forte et « glace » l’ambiance).
  • Huiles essentielles dermocaustiques : Pas plus de 10% du total des huiles essentielles, si elles brûlent la peau, elles peuvent également irriter les voies respiratoires. Pas du tout d’huiles essentielles dermocaustiques en inhalation.
  • Pas de diffusion pendant le sommeil. Exception des gouttes déposées en diffusion localisée (table de nuit).
  • En cas de pathologies neurologiques ou respiratoires, réfère-toi à ton médecin traitant.
  • De manière générale, si l'on ressent une gêne quelconque pendant la diffusion, on cesse la diffusion et on aère la pièce.

Questions fréquentes:

Peut-on diffuser en présence de bébés ou d'enfants?

Oui, mais jamais de Menthe et jamais pendant son sommeil (à l'exception d'une goutte déposée sur le coin du matelas ou sur la table de nuit). On privilégie la diffusion dans les pièces à vivre!

Peut-on diffuser en présence d'animaux?

Alors oui. Mais laisse-leur un échappatoire... une pièce où il n'y a pas de diffusion. De manière générale, le chat se tire et le chien s'en moque.

 

Peut-on diffuser des huiles essentielles neurotoxiques et abortives?

Oui, il n'y a pas de contre-indications à diffuser ce type d'huiles essentielles, même en présence d'enfants ou de femme enceinte. Tant qu'il n'y a pas de contact (voie cutanée, voie orale), il n'y a pas de contre-indications.

 

Et maintenant, il ne te reste plus qu'à choisir les huiles essentielles que tu souhaites diffuser!

En espérant que tu aies appris quelque chose et que tu puisses utiliser la diffusion pour soulager ton quotidien :)

Des bisous,

Team CSMG